Horus

La Société VICAT championne des économies et du retour sur investissement pour l’éclairage du site de Voreppe

Informations

Le site de production de VOREPPE est très clair et bénéficie de larges apports solaires.
Le responsable du site recherchait autant à faire des économies qu’à moderniser son éclairage (constitué de lampes jaunes au sodium), un éclairage blanc était demandé.
Des essais avec luminaires Leds avaient été réalisés mais le prix condamnait l’investissement par un retour sur investissement beaucoup trop long.

HORUS, envoyé pour donner son point de vue, a considéré que le site avait surtout besoin… d’éteindre les lampes en journée !   (Nb: la consommation d’un luminaire éteint est la même, quelle que soit sa technologie …)
Proposition a été faite d’un délesteur automatique, dont l’introduction dans le calcul de retour sur investissement mis définitivement fin à l’option leds.
Pour répondre au 2° besoin, passer en  lumière blanche, des luminaires Iodure métalliques ont été implantés, le prix modique ayant permis cette transformation. L’intégration a été faite avec la pose d’un variateur de puissance en tête pour maximiser les économies et prolonger la durée de vie des lampes.
L’association des deux systèmes amène à un allongement considérable de la durée d’usage des lampes.
En parallèle, les luminaires Leds qui avaient été achetés ont permis de résoudre une problématique sur une zone plus sombre, qui sera toujours éclairée. L’intérêt de la technologie led et son bon rendement étant ici utilisé à bon escient. Cette disposition permet de délester le reste du hall plus tôt et faire ainsi des gains compensant largement l’éclairement permanent de cette zone.
Un autre bâtiment à également été traité avec bon sens et pragmatisme, mais cela est une autre histoire…

La réalisation facile à mettre en œuvre, a été faite en interne et le bilan économie + qualité + retour sur investissement est idéalement adapté au site,  Cela confirme qu’en éclairage rien n’est impossible mais rien n’est obligatoire, il est possible réellement,  de préférer l’efficience à l’efficacité

Nota :
On a tendance à confondre efficacité et efficience (en anglais effectiveness et efficiency). Or ces deux notions se recouvrent mais ne désignent pas la même chose.

Etre efficace c’est remplir le contrat, c’est satisfaire le Client, c’est traiter tous les points à l’ordre du jour de la réunion, c’est réussir son concours, c’est ramener plein de poissons dans le fond de son bateau…
Mais cela ne me dit rien sur les ressources utilisées pour obtenir ce résultat c’est à dire sur l’efficience.
J’ai pu pêcher à la dynamite, j’ai pu préparer mes concours comme un gros bœuf, j’ai pu mobiliser mon équipe une demi-journée pour la réunion de service, j’ai pu embaucher des intérimaires pour satisfaire mon Client…bref j’ai pu être efficace sans forcement être efficient. L’efficience c’est l’efficacité au moindre coût.

Beaucoup plus qu’une simple différence sémantique !
Le Client ne verra que l’efficacité. L’efficience du processus pour obtenir le résultat attendu n’est absolument pas son problème.
Par contre l’efficience du processus est le problème de l’entreprise par excellence!
L’efficience a un impact direct sur les coûts de production (coût des ressources pour faire tourner mon processus) et donc sur la marge. C’est donc beaucoup plus qu’une simple différence sémantique. C’est une question de profitabilité de l’entreprise.
François MOMAL (excellence opérationnelle TV)

 

 

Info précédente =>

Eclairage performant de gymnase sur la commune de Claix (38)

Informations

Le Gymnase Pompidou de la ville de Claix, utilisé principalement en Volley-ball est maintenant équipé avec un éclairage Leds gradable  par un système Horus GSI,  intégré à la Télégestion de la Ville.

Fonctions mises en œuvre :

> Plusieurs niveaux de puissance d’éclairage commutable, selon l’utilisation

  • Puissances réglables sur site, sans outil spécifique ni logiciel (aucune maintenance)
  • Passage de l’une à l’autre des consignes est géré par la GTC  (depuis la mairie )

> Asservissement aux apports solaires du site (plus le soleil est présent, plus la puissance de l’éclairage artificiel est abaissé pour une utilisation à éclairement constant).
> Délestage automatique en cas de sur-éclairement solaire
> Extinction automatique en cas de non occupation

  • - Détection par senseur à très large volume de détection
  • - Protection contre les chocs de ballon
  • - Transmission de l’information sans relais électromécanique, (pour ne pas dégrader la durée de vie du système)

Système livré en coffret prêt à poser, en intégrant les contraintes de raccordement de l’installateur
Système coordonné avec la partie chauffage

<=Info suivante

Info précédente =>

Le village de Quaix en chartreuse veut « le beurre et l’argent du beurre » pour son éclairage public

Informations

 

La problématique des villages ayant décidés de mettre en place une extinction de l’éclairage public en court de nuit est réelle :

Soit l’extinction se fait au plus tôt pour faire le maximum d’économies..

mais alors, les activités éventuelles du soir en salle polyvalente, les réunions en mairie ou les concerts à l’église voient leurs participants sortir dans le noir, avec risques d’accident.

Le service est détérioré, et le maire peut être inquiété.

Soit  l’extinction se fait au plus tard, et les économies ne sont pas maximisées.

Mais la vérité n’est pas non plus par un réglage « entre les deux », car l’heure idéale change chaque soir, selon les activités et leurs saisonnalité .

La mairie de Quaix en Chartreuse a choisi Horus afin de lui procurer la réponse optimale !

La Solution :

Une capture automatique  de l’activité est réalisée au niveau du tableau électrique, et tant qu’il y a de l’activité, l’éclairage public est maintenu (et un éclairage de renforcement est même activé sur le parking de la salle polyvalente).

Dès que l’activité cesse l’extinction est déclenchée, après une temporisation permettant aux usagers de rejoindre leurs véhicule

Les soirs d’inactivité, on éteint tôt, et les soirs d’activité on éteint juste à temps,  Le compromis idéal !

 Pas cher et simple à poser, consulter-nous !!

<=Info suivante

 Info précédente =>

Grenoble s’équipe en gestion d’éclairage HORUS pour son Gymnase HOCHE

Informations

Jolie réalisation pour ce site en plein coeur de la ville.

Fonctions mises en œuvre :

> Plusieurs niveaux de puissance d’éclairage commutable, selon l’utilisation
- Les puissances sont réglables sur site sans outil spécifique ni logiciel (aucune maintenance)

- Le passage de l’une à l’autre des consignes est géré par le gardien du site

> Asservissement aux apports solaires du site (plus le soleil est présent, plus la puissance de l’éclairage artificiel est abaissé pour une utilisation à éclairement constant).

> Délestage automatique en cas de sur-éclairement solaire

> Compatibilité gardée pour une évolution du site vers des fonctions plus évoluées.

Système livré en kit avec notice d’intégration à l’installateur


<=Info suivante

Info précédente =>

Le stade d’AOSTE est maintenant équipé d’une commande d’éclairage 3 terrains et variation de puissance sur iodure

Informations

Une optimisation maximum des éclairages du site, lors de sa réhabilitation

Pour le terrain principal, la solution retenue élimine au maximum, et de façon systématique  (car automatisée)  tous les gaspillages inhérents à ce type de site..

L’utilisation de leds n’a pas été retenue car avec du matériel de qualité, le retour sur investissement est encore impossible. Mais élimination  maximum et systématique de tous les gaspillages suffit à en fait un site exemplaire.
Fonctions implantée :
- Allumage sous condition lumière
- Encadrement horaire
- Puissance modulée sans extinction partielle (variation directe de puissance) pour une adaptation exacte à l’utilisation, tout en gardant la qualité d’une uniformité d’éclairement parfaite.

Une commande « plein feux » est prévue pour assurer la puissance nominale calculée lors des matchs officiels.
Le savoir-faire HORUS en variation de puissance des sources iodures métallique, habituellement utilisé dans les péages d’autoroute, le réseau SNCF ou en industrie trouve ici son application en milieu Sportif extérieur.
Pour les terrains secondaires, l’encadrement lumière est également  présent.

Une solution sans contrainte sur les joueurs ou les entraineurs.

> Efficience énergétique maximum
> Maitrise totale de l’utilisation du site
> Equilibrage d’usure automatique lors des utilisations en  ½ terrain
> Protection contre les surtensions (très pénalisantes pour les lampes)
> Allongement considérable de la durée de vie/d’usage des lampes
> Maintenance préventive avec fonction boost privilégiant l’usager

<=Info suivante

Info précédente =>

La ville de Salon de Provence couvre ses Tennis et en profite pour éclairer intelligemment

Informations

 

Deux courts de tennis ont été couverts.

L’éclairage à leds a été couplé à un système double GSI-S permettant de paramétrer deux niveaux de puissance (3 disponibles).

Gestion séparée par terrain, Piloté directement par le système de badges des utilisateurs, en fonction des autorisations des badges et du besoin,  la puissance se positionne automatiquement.

Une cellule spéciale  pour mesure en grande hauteur permet en outre d’asservir automatiquement la puissance des luminaires Leds en fonction des apports du soleil.
Plus il y a de soleil, plus la puissance descend, avec un délestage complet en cas de sur-éclairement.
En cette région bien servie en ensoleillement, les économies vont être proportionnelles !

 

 

 

<=Info suivante

 

Info précédente =>

La Société WINOA économise et sécurise son réseau électrique au CHEYLAS (38)

Informations

   Le site de production de LE CHEYLAS demande énormément d’énergie, son four consomme l’équivalent de la consommation de la ville de Chambéry.

Le four en action doit pouvoir travailler à tension nominale, mais lorsque celui-ci s’arrête ou ralenti,  la tension du transformateur relâche… et celle-ci peut atteindre des valeurs très élevées, pénalisant potentiellement tous les matériels du site, principalement les ordinateurs et autres matériels du bâtiment maintenance.

Déjà équipé en régulateurs de tension pour protéger et  faire varier ses éclairages selon les apports solaires, le responsable technique a pu également apprécier une des caractéristiques remarquables de ceux-ci, à savoir l’efficace régulation de tension.

La large gamme de puissance des variateurs HORUS lui a donné l’idée d’équiper l’éclairage de  l’atelier maintenance … mais aussi plus largement, du bâtiment maintenance .

Bien vu !  et bien réalisé (intégration en interne), une bonne solution pour réguler les réseaux à grosses variations de charge.

<=Info suivante

Info précédente =>

La ville de Château-Thierry chasse le gaspillage sur son stade

Non classé

Le stade municipal est équipé de 4 mats supportant 12 projecteurs de 2000W.
Si cette puissance se justifie en soirée de compétition officielle, il est des soirs ou la piste d’athlétisme est uniquement utilisée, d’où un gaspillage important d’énergie.
Une séparation en deux circuits était proposée, mais avec un travail important de génie civil, ou tout au moins d’intégration couteuse.

Après discussion avec la ville, une solution simple à été proposée :
Chaque mât a été équipé d’un coffret récepteur radio
A l’allumage, seul les récepteurs radio sont alimentés, et se mettent à l’écoute.
L’ordre est alors transmis automatiquement de ne commander qu’un tiers de la puissance (4 sur 12), l’automatisme met toujours en œuvre les lampes ayant le moins servies, afin d’équilibrer l’usure de celles-ci.

Lors des compétitions, un commutateur à clé envoi l’ordre de mettre toute la puissance en action.

Simple et très efficace, cette solution va allonge considérablement la durée d’usage des lampes et procure 66% d’économie à moindre frais, la ville à réalisé l’intégration elle-même.

 

<=Info suivante

Info précédente =>

Le village du Sappey en Chartreuse sort de son éclairage public au mercure

Informations

Les aanciennes lampes à vapeur de mercure devaient être remplacées, et les seules propositions qui étaient faites à la collectivité consistaient en un changement pur et simple des luminaires pour des remplacer par des appareils à leds.

Un rapide calcul a facilement démontré que le retour sur investissement est extrêmement long (le village éteint son éclairage public durant une bonne partie de la nuit).

L’expertise Horus, appelée sur ce sujet a rapidement statuée, car il existe aujourd’hui des lampes iodure métallique, du même blanc que les lampes mercure, mais consommant beaucoup moins, et se mettant en lieu et place des anciennes lampes mercure.
Pour un cout modique, la solution donne accès à un gain en énergie et supprime le  mercure, tout cela sans investissement.

La durée d’usage calculée à plus de 10ans laissera à la technologie led le temps de baisser en prix et de gagner en robustesse contre les perturbations électriques, afin de pouvoir reposer la question en 2028 avec une technologie mature.

<=Info suivante

Info précédente =>

Le grand théâtre de l’espace Jargot à Crolles trouve la solution

Non classé

 

Suite à un investissement sur les éclairages de la grande salle (hors spectacle), la municipalité s’aperçoit que les luminaires leds classiques ne sont pas gradables « proprement et jusqu’à zéro » comme le faisait les luminaires halogènes remplacés.

Le pilotage des éclairages se fait via la console DMX  principale, mais la courbe de variation présente un « saut »  de 0 à 10%, classique des luminaires standards Leds, mais impossible à accepter dans une salle de spectacle.
L’expertise HORUS appelée à cette occasion a permis de résoudre tous les problèmes, posés :

-           Pilotage DMX des luminaires Leds

-           Gradation propre sans scintillement ni à-coup à tous les niveaux de puissance

-           Sans explosion du coût !

Si vous avez une problématique de ce type, consultez-nous…

 

<=Info suivante

Info précédente =>

Page 3 sur 712345Dernière page »